Congrès 2017
René Kaës et le travail en séance groupale-familiale

Plaquette

Congrès 2016
Le bien-être et le processus d’autorité

Gilles Catoire

Jeanne Defontaine

François Richard

Congrès 2015
Analyse de la pratique un outil précieux pour le soin
Groupe, couple, famille, institution

Jeanne Defontaine

Paméla Frask

Bernard Voizot

Congrès 2014
Visages de Narcisse, séduction et perversion

Albert Ciccone

André Carel

Congrès 2013
Paul Claude Racamier, une pensée vivante pour la clinique dʼaujourdʼhui

Simona Taccani

M. Hurni et G. Stoll

Jeanne Defontaine

André Carel

L’esprit des soins

G. Catoire

P.  Sainte Marie

B. Voizot

Rapport du congrès

Congrès 2012
Construire ensemble. Liens premiers, familles, institutions

Pierre Delion

Gilles Catoire

Dominique Amy

Véronique Lemaitre

Rapport du congrès

Congrès 2011
Dynamiques et souffrances institutionnelles

André Carel, Traiter la crise institutionnelle : du dedans et du dehors

Congrès 2010
Le traumatisme dans l’institution et dans la famille

Extraits de l’intervention de Marie Dominique Amy

Extraits de l’intervention de Véronique Lemaître

Extrait de l’intervention de Janine Altounian

Congrès 2009
Paradoxalité-transitionalité

Extraits de l’intervention de Steven Wainrib

Congrès 2008
Les formes de l'amour en famille et l’incestualité

André Carel

Congrès 2007
Le narcissisme et ses dérives

Maryse Lebreton

Congrès 2006
Le sacrifice

Colloque 2006
Clinique du transfert familial

Congrès 2005
Peut-on survivre en protection de l’enfance ? Travail clinique et social

Colloque du 25 mars 2006
Clinique du transfert familial

Argument

Nous allons explorer la diversité de la clinique du transfert familial et la complexité de ses processus et de ses procédés. Les transferts, dans le groupe thérapeutique, réactualisent, en après-coup, les moments de l'histoire générationnelle qui portent les traces des défaillances des processus de deuil, de symbolisation, de fantasmatisation et d'intersubjectalisation. Émergent alors, dans le transfert/contre-transfert, une floraison de manifestations - intra et interpsychiques - dans le registre de l'antoedipe extrême, qui sont porteuses d'agirs, de somatisations, de fantasmes-non-fantasmes de désengendrement et d'autoengendrement, d'équivalents incestueux et meurtriers. Ce qui peut saturer la relation thérapeutique d'éléments variables de transferts psychotique ou pervers.

Comment favoriser le déclin des défenses familiales qui ont effacé ou empêché l'inscription de catastrophes, ignorées et cependant agissantes dans le champ de l'omnipotence Manitaire et de la coexcitation désubjectivante ?

Le contre-transfert de contenance, le travail de transformation psychique des somatisations et des agirs incestuels en fantasmes (qui précède l'interprétation) ; le réinvestissement de la valeur des règles du jeu ; la psychodramatisation ; la rêverie intertransférentielle, etc., sont autant d'outils théorico-pratiques qui tendent à retisser le transitionnel et le générationnel, à tempérer les intensités affectives et à désidéaliser les instances imagoïques omnipotentes et dévalorisantes. Il s'agit là de retracer un trajet pulsionnel organisé par l'oedipe dans la groupalité psychique de la famille et de chacun des sujets.

Cette recherche clinique, toujours tâtonnante, dans le champ du transfert familial, peut éclairer, nous semble-t-il, le travail du psychanalyste, que son dispositif soit familial, groupal ou individuel.

Programme

MATIN

Président de séance : Claude PiGurr
Table Ronde : Jean-Maurice BLASSEL, Jean-Pierre CAILLOT,
André CAREL, Jeanne DEFONTAINE, Evelyn GRANJON, Philippe ROBERT, Steven WAINRIB
9 h 15 Ouverture du Colloque par le Président du Collège
9 h 30 La rencontre analytique avec les familles
par Steven WAINRIB
10 h 15 Quand on a perdu la vérité
par Jeanne DEFONTAINE
11 h 00 Pause-café
11 h 30 Réflexion et discussion autour d'une vignette clinique exposée
par Evelyn GRANJON
13 h 00 Pause

APRÈS-MIDI

Président de séance : Albert LOUPPE
Table Ronde : Dominique Amy, Jean-Maurice BtAssajean-Pierre CAILLOT, André CAREL, Françoise DEBENEDETFI, Bernard DEFONTAINE, Colette LEBARBIER, Philippe ROBERT
14 h 45 Deuils et agirs dans une thérapie familiale psychanalytique
par Bernard DEFONTAINE
16 h 15 Pause
16 h 45 Le coton familial : mentalisation défaillante
et risques de dépersonnalisation
par Colette LE BARBIER
18 h 15 Réflexion conclusive : la psychodramatisation du transfert

Intervenants

  • DOMINIQUE Amy, Psychologue, Psychanalyste, Membre du CPGF.
  • JEAN-MAURICE BLASSEL, Psychanalyste, Psychothérapeute de couple et de famille, membre du CPGF.
  • JEAN-PIERRE CAILLOT, Psychiatre, Psychanalyste (SPP), Membre Fondateur du CPGF.
  • ANDRÉ CAREL, Psychiatre, Psychanalyste (SPP), ITTAC, SUPEA, Président du CPGF.
  • FRANÇOISE DEBENEDETTI, Psychologue, Psychanalyste (SPP), Membre du CPGF.
  • BERNARD DEFONTAINE, Psychologue, Psychanalyste, Membre du CPGF.
  • JEANNE DEFONTAINE, Psychologue, Psychanalyste (SPP), Vice Présidente du CPGF.
  • EVELYN GRANJON, Pédopsychiatre, Présidente d'Honneur de la SFTFP.
  • COLETTE LE BARBIER, Psychologue, Psychanalyste, Membre du CPGF.
  • ALBERT LOUPPE, Psychiatre, Psychanalyste, Membre titulaire de la SPP, Directeur de l'Hôpital de Jour pour Adolescents du CEREP.
  • CLAUDE PIGOTT, Psychiatre, Psychanalyste (SPP), Membre Fondateur du CPGF.
  • PHILIPPE ROBERT, Psychanalyste, Président de PSYFA, Maître de Conférences en Psychologie Clinique (Paris V).
  • STEVEN WAINRIB, Psychiatre, Psychanalyste, Membre titulaire de la SPP, Responsable de l'Unité de Psychanalyse Groupale et Familiale et de Psychodrames du Centre Etienne Marcel, Membre du CPGF.

Institutions

  • CPGF : Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale
  • ITTAC : Institut de Traitement de Troubles de l'Affectivité et de la Cognition (Villeurbanne — Lyon)
  • SPP : Société Psychanalytique de Paris