Congrès 2017
René Kaës et le travail en séance groupale-familiale

Plaquette

Congrès 2016
Le bien-être et le processus d’autorité

Gilles Catoire

Jeanne Defontaine

François Richard

Congrès 2015
Analyse de la pratique un outil précieux pour le soin
Groupe, couple, famille, institution

Jeanne Defontaine

Paméla Frask

Bernard Voizot

Congrès 2014
Visages de Narcisse, séduction et perversion

Albert Ciccone

André Carel

Congrès 2013
Paul Claude Racamier, une pensée vivante pour la clinique dʼaujourdʼhui

Simona Taccani

M. Hurni et G. Stoll

Jeanne Defontaine

André Carel

L’esprit des soins

G. Catoire

P.  Sainte Marie

B. Voizot

Rapport du congrès

Congrès 2012
Construire ensemble. Liens premiers, familles, institutions

Pierre Delion

Gilles Catoire

Dominique Amy

Véronique Lemaitre

Rapport du congrès

Congrès 2011
Dynamiques et souffrances institutionnelles

André Carel, Traiter la crise institutionnelle : du dedans et du dehors

Congrès 2010
Le traumatisme dans l’institution et dans la famille

Extraits de l’intervention de Marie Dominique Amy

Extraits de l’intervention de Véronique Lemaître

Extrait de l’intervention de Janine Altounian

Congrès 2009
Paradoxalité-transitionalité

Extraits de l’intervention de Steven Wainrib

Congrès 2008
Les formes de l'amour en famille et l’incestualité

André Carel

Congrès 2007
Le narcissisme et ses dérives

Maryse Lebreton

Congrès 2006
Le sacrifice

Colloque 2006
Clinique du transfert familial

Congrès 2005
Peut-on survivre en protection de l’enfance ? Travail clinique et social

Congrès du 11 octobre 2008
Les formes de l'amour en famille et l’incestualité

Argument

Parmi les différenciations organisatrices de la famille et fondatrices de la psyché, il en est une qui tend à rester implicite, non théorisée : la différence entre trois dimensions de l'amour : l'amour amoureux, l'amour affectueux, l'amour amical.

L'amour amoureux préside à l'instauration du couple conjugal et à l'ouverture exogamique de la famille. L'accomplissement du désir sexuel est autorisé, voire prescrit par l'idéal du sujet et de la lignée.

L'amour affectueux, entre parents et enfants, entre frères et soeurs, entre membres de la famille élargie, repose sur ce qu'il est convenu d'appeler, depuis Freud, « l'inhibition quant au but » de la pulsion sexuelle, opération psychique délicate puisque l'interdit surmoïque de bon aloi vise à interdire l'acte sexuel tout en laissant se déployer les dérivés de la transformation pulsionnelle.

Quant à l'amour amical, destiné aux amis et aux copains, il représente l'ouverture du monde familial; il augmente le narcissisme de chacun par la médiation de l'autre.

Nous faisons l'hypothèse que ce n'est pas l'intensité qui différencie ces trois formes de l'amour mais leurs qualités intrinsèques déterminées par l'ensemble complexe oedipien.

Mais de telles distinctions sont fragiles, notamment pendant les périodes critiques de l'existence : naissance, décès, adolescence, expériences traumatiques...

Peut s'installer alors l'incestualité, cette dérive particulière de l'amour définie par P.-C. Racamier : « L'incestuel qualifie ce qui, dans la vie psychique et familiale, porte l'empreinte de l'inceste non fantasmé, sans qu'en soient nécessairement accomplies les formes génitales. »

Nous allons explorer et soutenir l'intérêt de cette différenciation des formes de l'amour et réévaluer la fécondité clinico-théorique du concept d 'incestualité.

Nous réfléchirons à ces formes de l'amour dans la vie quotidienne, ordinaires et psycho-pathologiques.

Enfin, nous nous interrogerons sur les actions psychiques mises en oeuvre par le thérapeute, dans l'approche psychanalytique du familial (en dispositifs de soin familial, groupai ou individuel) pour perlaborer l'incestuel et contribuer à la différenciation des formes de l'amour en famille.

Programme

SAMEDI 11 OCTOBRE 2008

MATIN Président : Steven Wainrib
9h15 Ouverture : André Carel, Président du CPGF
9h30-10h45 Les formes de l'amour : une différenciation méconnue
Intervenant : André Carel
Discutant : Albert Louppe
10h45 Pause
11h 15-12h30 Au sein de l'amour :
heurs et malheurs de l'érotique maternelle
Intervenante : Hélène Parat
Discutante :Jeanne Defontaine
APRÈS-MIDI Président : Maurice Berger
14h-15h Des agirs incestuels aux fantasmes anteedipiens Intervenant : Jean-Pierre Caillot
15h-16h Discutant : Philippe Robert
16h 16h30-18h « Tout contre >> : tendresse ou incestualité ? Intervenante : Colette Le Barbier Discutante : Dominique Amy
Pause
Ateliers
1— Dominique Amy : Les avatars du maternel et du familial
2 — Maurice Berger : Comment se construit l'amour dans
une fratrie ? réflexions à partir de visites médiatisées de fratries
3 — Françoise Catoire, Gilles Catoire et Domitille Bauer : Questions posées par les incestes frères-soeurs
4 — Jeanne Defontaine : Des spermatozoïdes incestueux
5 — Claude Pigott et Bernard Voizot : L'institution comme champ d'expansion de l'incestuel familial
6 — Brigitte Ruiz et Jean Pierre Caillot : « Les chambres »
ou l'incestualité dans une thérapie familiale psychanalytique

DIMANCHE 12 OCTOBRE 2008

MATIN Présidente : Simona Taccani
9h 15-10h15 Illustration clinique « mère et fille sans famille »
Intervenant : Maryse Lebreton
Discutante : Laure Devarieux
10h15 Pause
10h45-11h45 Avancées dans le concept d'incestualité en tant que pathologie familiale
Intervenants : Giovanna Stoll et Maurice Hurni Discutant : Gilles Catoire
11 h45- 12h45 Tendresse des échanges et transformation de l'incestuel au cours d'une psychothérapie familiale
Intervenant : Bernard Voizot
Discutant : Jean Pierre Caillot
12h45 Conclusion : André Carel

 

Intervenants

  • DOMINIQUE AMY, Psychologue, psychanalyste, Présidente de la CIPPA, membre du CPGF.
  • DOMITILLE BAVER, Psychologue.
  • MAURICE BERGER, Psychanalyste, Chef de Service Pédopsychiatrie CHU de Saint Etienne, Professeur Associé de psychopathologie de l'enfant, Université Lyon II, membre du CPGF.
  • JEAN PIERRE CAILLOT, Psychiatre, Psychanalyste (SPP), membre co-fondateur du CPGF.
  • ANDRÉ CAREL, Psychiatre, Psychanalyste (SPP), membre de la SEPEA, Secrétaire scientifique de l'AIPCF, Président du CPGE
  • FRANÇOISE CATOIRE, Psychologue.
  • GILLES CATOIRE, Pédopsychiatre, Psychanalyste, membre du CPGF.
  • JEANNE DEFONTAINE, Docteur en psychopathologie clinique et psychanalyse, Psychanalyste (membre titulaire de la SPP), Vice Présidente du CPGF.
  • LAURE DEVARIEUX, Psychiatre, Psychanalyste, Hôpital Pierre Janet, Le Havre.
  • MAURICE HURNI, Psychiatre, Psychothérapeute, membre du CPGF.
  • COLETTE LE BARBIER, Psychologue, Psychanalyste, membre du CPGF.
  • MARYSE LEBRETON, Psychologue, Thérapeute Familiale, membre du CPGF.
  • ALBERT LOUPPE, Pédopsychiatre, Psychanalyste, membre titulaire de la SPP, Vice Président de la SPP, Institut Claparède, membre du CPGF
  • HÉLÈNE PARAT, Psychanalyste (SPP), Maître de Conférences en psychopathologie, Université Paris X Nanterre.
  • CLAUDE PIGOTT, Psychiatre, Psychanalyste (SPP), co-fondateur du CPGF
  • PHILIPPE ROBERT, Psychanalyste (SPP), Maitre de Conférences Université Paris Descartes, Président de PSYFA.
  • BRIGITTE Ruiz, Psychologue, Psychanalyste.
  • GIOVANNA STOLL, Psychiatre, Psychothérapeute, membre du CPGF.
  • SIMONA TACCANI, Psychiatre, Psychanalyste, Directeur du CeRP, membre de l'AIPCF, membre du CPGF.
  • BERNARD VOIZOT, Psychiatre, Psychanalyste (SPP), membre du CPGF.
  • STEVEN WAINRIB, Psychiatre, Psychanalyste, membre titulaire formateur de la SPP, membre du CPGF.

Institutions

  • AIPCF : Association internationale de psychanalyse de couple et de famille
  • CeRP : Centro di ricerca di psicoterapia — Milan
  • CIPPA : Coordination internationale de psychothérapeutes et de psychanalystes s'occupant de personnes avec autisme
  • CPGF : Collège de psychanalyse groupale et familiale, membre de l'AIPCF
  • PSYFA : Psychanalyse et famille
  • SEPEA: Société européenne pour la psychanalyse de l'enfant et de l'adolescent
  • SPP : Société psychanalytique de Paris